Quel mode constructif choisir dans le passif ? 2


La construction passive, une approche souple

Contrairement à notre chère RT2012, ici aucun lobby ne sévit dans la philosophie du passivHaus. En effet, l’approche se veut non dogmatique afin de convaincre le plus large public possible. Il n’y a aucun matériau privilégié en conception. L’objectif affiché est avant tout la construction de projets très économes en énergie. L’idée même de compensation est exclue de la réflexion. La principale conséquence de cette approche est une diminution significative des équipements techniques, qui coûtent chers, qu’il faut entretenir et qui consomment de l’énergie. Tous les projets sur lesquels j’ai travaillés en Provence n’ont pas besoin de système de chauffage hormis la VMC. Mais recentrons nous sur le sujet de départ! Tous les modes constructifs sont admis, hormis l’Isolation Thermique par l’Intérieure (Chasse aux ponts thermiques oblige !!!) On peut donc citer les solutions suivantes compatibles avec une maison passive:

La maçonnerie traditionnelle avec une Isolation Thermique Extérieure

Avantages :

  • Très bonne inertie thermique
  • Demande peu de rigueur dans la gestion du confort

Inconvénient :

  • Temps de construction plus long.

L’ossature en bois

Construction passive ossature en bois Avantages:

  • Bonne inertie thermique si couplé à des éléments structurels à forte inertie
  • Absorbe très bien les pics de canicule – Temps de chantier réduit – Bon rapport Qualité / Prix

Inconvénient:

  • Etanchéité à l’air à mettre en œuvre très méticuleusement.

 

Le béton cellulaire monomur type Passibloc+ de chez Cellumat

Construction passive beton cellulaireAvantages:

  • Bonne inertie thermique si couplé à des éléments structurels à forte inertie
  • Un seul intervenant qui traite l’isolation et la structure en même temps
  • Etanchéité à l’air plus sûr dans le temps

Inconvénient:

  • Temps de construction plus long.

Monomur bois : la Rolls Royce des solutions

Construction passive monomur en bois Avantages:

  • Excellente inertie thermique
  • Etanchéité à l’air plus sûr dans le temps
  • Demande peu de rigueur dans la gestion du confort
  • Temps de chantier réduit

Inconvénient:

  • Coût plus élevé à la construction.

Construction passive euromac

 

Il existe d’autres solutions plus ou moins économiques comme les murs en béton banché avec une Isolation Thermique Extérieure ou encore des systèmes type Euromac de banches en polystyrène dans lesquelles on vient couler du béton, solution de loin la moins écologique.

 

 

Pour ma part, j’ai une préférence pour les solutions 2 et 3 qui ont une vraie pertinence en termes d’énergie grise pour un coût de construction compétitif.


Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Quel mode constructif choisir dans le passif ?

  • Asic

    Bonjour,

    J'ai un projet de construction sur la commune d'Aix en Provence (Puyricard) où je viens d'acheter un terrain, d'une maison individuelle moderne de 250 à  300 m². A ce titre je commence à me renseigner sur les différents types de construction dans l'idée de me faire accompagner par des professionnels compétents sur le type de construction souhaité.

    Le budget étant toujours un critère parmi d'autre, mon attention a été attirée par les ossatures métalliques du fait de leur rapidité de mise en oeuvre et du coût moindre qu'une ossature bois.

    Est-ce que vous recommanderiez les ossatures métalliques au même titre que celles en bois ?

    Il me semble que les solutions pour améliorer l'inertie thermique de ces ossatures légères seraient identiques.

    Merci de votre réponse

     

    • Bebio Construction Auteur du billet

      Bonjour "Asic",

      1°/ La structure :

      D'un point de vue thermique et écologique ma préférence, et de loin, s'oriente sur la structure bois. Si on ajoute le point de vue économique, la pertinence du métal ne s'impose pas de façon évidente car en dessous d'une certaine surface son coût est plus élevé que le bois d'après mon expérience et que le temps de mise en oeuvre et à peu près équivalent. Cependant, on peut envisager de construire en métal lorsque l'on fait du passif, tout en gardant à l'esprit que ce dernier apportera d'autres contraintes que le bois n'offre pas.

      2°/ Le budget :

      Dans toute mes constructions, j'attache beaucoup d'importance au budget qui est un paramètre incontournable. Cependant, votre projet offre d'énormes réserves d'économie au vue des surfaces que vous souhaitez construire. Un des axes que l'on peut exploiter est de rogner quelques mètres carré de surface pour s'offrir plus de qualité dans le choix des composants de la maison.

      3°/ L'inertie :

      Enfin, pour ce qui est de l'inertie thermique, on pourra avoir la même approche qu'une structure légère. A noter tout de même qu'une structure métallique s'apparente plus à un système poteau/poutre qu'à une ossature bois.

      Si vous souhaitez prolonger la discussion je vous propose une conversation téléphonique en me contactant au 06 45 555 871 à votre convenance, ou bien en poursuivant vos questions au travers de ce blog.

      Merci de votre Question.

      Thierry GIAMBELLUCO